Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 décembre 2014 1 29 /12 /décembre /2014 22:58

Si mwen té oryantal
An té ké wè'w abiyé an kimono

(Kè)
Manman'w sé antiyè
Papa'w sé antiyè
Ti moun?? sé antiyè
Nou tout nou sé antiyé

"Exile One - Fresh
P/M : Gordon Henderson/Fitzroy Williams
Chantè : G. Henderson " Extrait du site paroles.zouker.com

En version française (désolée de traduire une si belle oeuvre)

Si j'étais oriental,

Je te verrais habillée en kimono

Ta maman est Antillaise

Ton papa est Antillais

Les enfants sont Antillais

Nous sommes tous Antillais

Extrait du site www.zouknostalgie.com!

Merci à Gordon Henderson né à la Dominique d'affirmer ainsi que nous tous sommes Antillais car à entendre des déclarations en télé, radio, sur wikipédia, dans les cars, sur le marché...les Antilles se limiteraient aux seuls îles parlant le Français...

Dès le 18ème siècle, vous pouvez lire ceci: "On donne aujourd'hui le nom d'Antilles à cette grande quantité d'îles qui forment entr'elles une espèce de cercle au devant des îles du Golfe de Mexique; & qui furent découvertes en 1492 par Christophe Colomb. Elles prient d'abord le nom d'Iles Caraïbes, de celui de leurs premiers Habitants; mais furent ensuite divisées en grandes & petites Antilles; & ces dernieres le furent encore en Iles de Barlovento, ou sur le vent, & Sottavento, ou sous le vent." Extrait de Voyages et établissemens aux Antilles, Van Harrevelt, 1777 volume 23, page 88-89.

Aujourd'hui, nous désignons comme Antilles les îles d'Amérique situées entre la Floride et le Venezuela. La division entre les Grandes et les Petites Antilles existent toujours sur les cartes géographiques tout comme les appellations  "îles du Vent" ou "Sous le Vent", bien que ne désignant pas les mêmes îles en français ou en anglais.

Titre : Plan du port de Caliveni, du Cul-de-sac à Vache, de la rivière du chemin et de la presqu'île du fort Jeudi situés dans la partie méridionale de l'île de la Grenade, l'une des Antilles ou Caraïbes (1748)  Source : Bibliothèque nationale de France, département Cartes et plans, GE C-3582 Relation : http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb40723625t Couverture : Grenade Provenance : bnf.fr Date de mise en ligne : 18/02/2014

Titre : Plan du port de Caliveni, du Cul-de-sac à Vache, de la rivière du chemin et de la presqu'île du fort Jeudi situés dans la partie méridionale de l'île de la Grenade, l'une des Antilles ou Caraïbes (1748) Source : Bibliothèque nationale de France, département Cartes et plans, GE C-3582 Relation : http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb40723625t Couverture : Grenade Provenance : bnf.fr Date de mise en ligne : 18/02/2014

Quand vous examinez les cartes françaises anciennes, l'appellation "Indes occidentales" apparait comme traduite de l'anglais. Pour décrire les îles que nous connaissons actuellement sous le nom des Antilles ou de la Caraïbes, le français a bien plus souvent choisi le mot Antilles. C'est donc très rare que figure les deux appellations sur une carte géographique française comme nous le montre l'exemple plus haut.

Puisque le français mais aussi l'espagnol, affectionnent le mot Antilles, il tend à être remplacer par le mot "Caraïbe (s)" plus couramment utilisé en anglais.

Un de mes premier voyage antillais a eu lieu durant un cours d'espagnol où j'ai découvert le poème :"Por el mar de las Antillas" de Nicolas Guillién, auteur cubain, bien avant que je ne découvre les îles des Antilles par moi-même, non en bateau, mais sur notre très chère LIAT véritable trait d'union aérien entre les îles des Petites Antilles. Et puisque le bateau de papier naviguait dans mon esprit il est devenu un ouvrage bien réel : "Histoire maritime des Petites Antilles XVII ème et XVIIIème siècle".

 C'est au cours du 20ème siècle que progressivement la Caraïbe ou les Caraïbes se sont construient politiquement en quittant le statut de colonie pour devenir des états souverains. Puis ces états ont constitué des organismes supranationaux qui ont popularisé le mot de "Caraïbe(s)" incluant en plus des îles, l'espace continental autour de la Mer des Caraïbes.

Si Gordon Henderson pouvait affirmer qu'il est Antillais, d'autres chanteurs s'affirment de plus en plus comme caribbéen comme Dominique Coco s'affirme dans sa chanson"Gwada" "Carribean an yé" (je suis carribéen). 

Admiral T feat. Square One dans "Move Together" l'affirment encore plus nettement," we are caribbean", nous sommes caribéens:

"You know them can't stop we now
No matter what they do
We are the Carribean
French, english and spanish too
You know them can't stop we now
No matter how they try
We are the Caribbean
Fight together until we die"

Les chanteurs ont précédé dans leur musique, le mouvement d'intégration politique de la Guadeloupe et de la Martinique dans plusieurs organismes formant la Caraïbe sportive et politique en rejoignant en 2014 AEC (Association des Etats de la Caraïbe) en leur nom propre et non par le truchement de la France.

Entre la Guadeloupe, la Dominique, la Martinique et Sainte-Lucie demeure une liaison maritime régulière. Elle est très ancienne bien que les moyens sont résolument modernes. Au 18ème siècle nous pouvions en Guadeloupe lire la gazette de la Dominique et de Sainte-Lucie, qui étaient vendues régulièrement. Au 21ème siècle, je ne pense pas que ce soit aussi facile de lire les principales publications de nos voisins dans nos îles respectives, bien qu’Internet nous offre des possibilités indéniables de communiquer entre nous car la langue est un obstacle entre nos îles. 

Avant même de me lancer dans l'étude de l'histoire des Petites Antilles j'ai du apprendre le vieil anglais parlé au 17ème siècle et me replonger également dans l'espagnol. Je me reproche régulièrement de ne pas avoir appris le néerlandais, le suédois, le danois...Car il existe des documents sur les Antilles dans chaque langue de nos anciens colonisateurs et si peu de personnes capables de les lire. C'est ainsi qu'un rare document sur une campagne de traite négrière du 18ème siècle opéré à destination de Saint-Barthélémy est actuellement non étudié car je ne trouve personne pour lire cette langue maritime suédoise ancienne qui s'est mélangée avec les langues hanséatiques à base germanique...Il faut plus qu'un module de langue proposant uniquement l'apprentissage de l'anglais ou de l'espagnol pour appréhender l'histoire maritime des Petites Antilles et plus généralement de la Caraïbe.

Partager cet article

Repost 0
Published by Myriam Alamkan - dans Décembre 2014
commenter cet article

commentaires