Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 mai 2016 3 25 /05 /mai /2016 14:07

Je vous transmet cette invitation reçue du président Daniel Matias:

"L'aventure continue ! Les pêcheurs guadeloupéens sont toujours là pour désigner le meilleur roman francophone de l'année. Ils ont choisi le Tunisien Mohamed Bouregat pour son roman Les Fiers (L'Harmattan) sur un village sans monument aux morts qui se cherche un cadavre de poilu. Malheureusement, il ne pourra pas être des nôtres car il met en scène Les Misérables au même moment.

Mais d'autres passagers ont embarqué à la rencontre de mondes inconnus. Portés par notre volonté de démocratiser la culture, nous avons créé un nouveau prix attribué par des lycéens professionnels. Le Prix Charles-Henri Salin. Pendant plusieurs mois, 26 élèves de 2de Esthétique et de 2de Systèmes électroniques numériques ont planché sur des BD reportage, les entrainant sur les routes de l'Afghanistan, du Mexique ou encore de l'Algérie.Ils viennent de choisir Arraigo, une BD des Belges Van Linthout et Fischer (éditions La boite à bulles).

Le nom du prix est un hommage à un lycéen guadeloupéen tué sans raison par un gendarme en 1985.

Notre festival du 8 au 12 juin à Port-Louis et Morne-à-l'Eau pour l'essentiel sera aussi l'occasion de transporter l'école dans la rue. Une dictée populaire en plein air permettra aux petits et aux grands de se laisser porter par le courant des langues françaises et créoles.Ce sera le samedi 11 juin en plein air à Port-Louis

Amateurs de culture et de rencontres, ou simples curieux, tout le monde est le bienvenu sur les quais à l'occasion de la 2e édition du Prix des marins-pêcheurs guadeloupéens.La culture peut être riche et populaire à la fois.

Les lauréats du Prix Charles-Henri Salin seront eux bel et bien là. L'un d'eux, Georges Van Linthout, a participé à l'aventure de Spirou magazine.

Les lectures en mer et la cérémonie de remise des prix auront lieu le vendredi 10 juin à Vieux-Bourg (Màl'Eau). "

Partager cet article

Repost 0
Published by Myriam Alamkan - dans Mai 2016
commenter cet article

commentaires