Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 novembre 2016 3 23 /11 /novembre /2016 14:27

Parfois, l’histoire s’incarne au détour d’un carrefour.

Siège de l'amirauté de la Guadeloupe: ville de Basse-Terre

Nous voilà donc dans la ville de Basse-Terre et le bâtiment que ces deux célèbres passants (voui, voui, c’est ma maman et mon papa) admirent est un précieux témoin de l’histoire maritime de la Guadeloupe qui n’est pas fait que de vieux gréements, d’archives papiers et d’épaves ou de chants de marins. Non quelques fois, elle prend la forme d’un intéressant bâtiment de bureau datant du 18ème siècle.

C’est  en 1717 que le roi de France, Louis XV, allait étendre à ses colonies, le système de justice royale  des amirautés en charge des litiges liés à la marine et à la navigation. C’est ainsi que la  colonie de la Guadeloupe établit l’amirauté dans ce bâtiment de la ville de Basse-Terre, alors principal port de la colonie. Nous sommes ici au numéro 1 de la rue Baudot.

Siège de l'amirauté de la Guadeloupe: ville de Basse-Terre

C’est un simple bâtiment de bureau sur deux étages assez sobre. On pourrait penser que les pierres apparentes des linteaux est un témoignage de la solidité de la justice royale dans l’esprit des architectes de l’époque, mais on retrouve des linteaux assez semblable un peu plus loin au 9 de la rue Baudot pour une maison de ville où a vécu Thomas Lepreux « grand voyer » (responsable pour la couronne des routes et des aménagements urbains) de la ville vers 1768.

J’ai tenté de comparer ce bâtiment à ceux qui ont existé en Martinique ou à Sainte-Lucie sans succès. Le seul témoignage sur l’architecture des amirautés du 18ème siècle que j’ai trouvé est celle de Louisbourg, dans l’Ile Royale (actuellement Ile du Cap-Breton, Nouvelle Ecosse, Canada).

Si mes parents regardent ainsi en l’air c’est que ce bâtiment porte un détail important ; l’emblème royal qui le décore. Si quelqu'un peux reconnaître l'oiseau qui est figuré n'hésitez pas à me contacter. 

Siège de l'amirauté de la Guadeloupe: ville de Basse-Terre

Partager cet article

Repost 0
Published by Myriam Alamkan - dans Novembre 2016
commenter cet article

commentaires